ET SI LE SIDA M’ETAIT CONTE

 Les origines du Sida :

Un documentaire exceptionnel.
http://www.dailymotion.com/video/2I5wzpOXIK5PD2NtE

A l’image du continent africain, l’Afrique du sud subit une véritable hémorragie de population due à la pandémie du sida. Ce pays, considéré comme celui étant le plus développé et à même de sortir de la spirale de la misère des populations entassées dans les townships, est victime de sa propre impuissance. Dès 1991, les dirigeants de la nouvelle Afrique du Sud multiethnique comme beaucoup d’autres chefs d’Etat africains, n’ont pas pris au sérieux la menace du sida et à peine cinq ans plus tard, quand il a fallu parer au plus urgent en tentant de mettre en oeuvre une loi autorisant l’importation ou la fabrication de médicaments génériques, les grandes multinationales européennes ou américaines de la pharmacie ont lutté contre le gouvernement pour protéger leurs brevets. Les nouveaux médicaments, dont ceux de la trithérapie, sont protégés au titre de la propriété industrielle au moins pendant vingt ans et donc ne peuvent pas être produits à moindre coût. Pendant ce temps, 400 000 personnes sont mortes du sida, et on ignore le nombre exact de séropositifs. Et le phénomène peut s’aggraver. Pourtant, des bénévoles aident les malades le plus souvent avec les moyens du bord, épaulés par des associations cultuelles quand elles reçoivent de l’argent et avec l’énergie du désespoir…hopto

http://www.dailymotion.com/video/6P4kYmEq9oRZi1fyg

 

CONTRE L AVIS DES NOIRS , UN VACCIN CONTRE LEURS VIE.

http://www.dailymotion.com/video/7KrkcJ3dbBQIslSGx

La circoncision diminuerait le risque d’infection au VIH. Et pour l’origine ? 
15/12/2006

S’il y a bien une maladie qui empoisonne les temps contemporains, et génère des bénéfices inavouables aux laboratoires pharmaceutiques c’est bien le Sida, pandémie mondiale qui fait des ravages dans une Afrique dont l’utilité semblerait à certains égards se réduire à s’offrir à tous les pillages et toutes les misères. Le Programme des Nations Unies sur le Vih/Sida vient de rendre public [13 décembre 2006] les résultats des essais menés au Kenya et en Ouganda, sur des patients recrutés jusqu’en 2005. Le risque d’infection par le Vih est réduit de moitié chez les hommes circoncis, ce qui confirme des résultats antérieurs obtenus en Afrique du Sud et publiés en 2005. 

Pour autant les implications de ces résultats devraient être d’une grande précision et délicatesse car ils doivent éviter de laisser penser que la circoncision est un mode de prévention complet puisque un homme circoncis peut être contaminé par le Vih, il pourrait aussi le transmettre. Les mesures de prévention connues à ce jour restent par conséquent de mise. 

De plus, les conséquences à tirer de ce résultat devraient aller dans le sens de la promotion de la circoncision dans le monde, surtout dans les régions les plus atteintes, en stimulant une pratique éthique, dans des conditions sanitaires garanties, et sous des formes culturellement appropriées. 

On est néanmoins frappé par un tel résultat a priori scientifique, confirmé par des essais différents financés par différents pays, France et Etats-Unis notamment. La circoncision étant très pratiquée en Afrique, il n’a pas dû être aisé de constituer les populations à tester. Surtout, si beaucoup d’Africains sont circoncis par tradition, que serait-il advenu du continent si cette tradition n’existait pas ? Comment doit-on comprendre que la pandémie du Sida fasse tant de ravages sur une population dont la transmission sexuelle, hétérosexuelle devrait normalement être réduite ? Est-ce à dire que le Sida en Afrique aurait une autre origine, ou que les Africains auraient été contaminés principalement par des voies autres que les rapports sexuels non protégés ? 

Voilà qui pourrait bien remettre d’actualité la thèse d’une origine humaine de l’apparition et de la prolifération du Sida en Afrique, selon l’hypothèse du livre The River, qui fait des campagnes de vaccination contre la poliomyélite des années 50, la véritable origine cachée de la pandémie

Source Afrikara

http://www.dailymotion.com/video/12vr3GvvwEsi2b86k

Taux de protection de 60 % :Les deux essais américains lancés en 2005 qui viennent d’être arrêtés se sont déroulés, l’un au Kenya chez 2 784 hommes de 18 à 24 ans et l’autre en Ouganda chez 4 996 hommes de 15 à 49 ans. Les modalités étaient similaires : des volontaires ont été divisés en deux groupes après tirage au sort, les premiers se faisant médicalement circoncire, les autres non, tous bénéficiant de conseils et de préservatifs pour éviter d’être contaminés.L’idée d’un effet protecteur est d’abord venue de l’observation que dans les pays d’Afrique subsaharienne où les hommes étaient majoritairement circoncis, le taux d’infection par le VIH était moindre que dans ceux où ils ne l’étaient pas. La première étude comparative solide a été menée entre 2002 et 2005 par le chercheur français Bertrand Auvert, de l’unité 688 de l’Inserm, sous l’égide de l’ANRS. Les résultats rendus publics l’an dernier ont montré à Orange Farm en Afrique du Sud sur 3 274 hommes de 18 à 24 ans divisés en deux groupes, la moitié circoncis au début de l’enquête et l’autre non, que 18 hommes circoncis s’étaient contaminés en trois ans contre 51 pour les autres. Soit un taux de protection de l’ordre de 60 %.Une avancée « majeure »Pourquoi la circoncision aurait un effet préventif ? Plusieurs hypothèses sont proposées : soit le prépuce contient beaucoup de cellules cibles du virus ; soit il permet au virus de survivre plus longtemps du fait des replis, soit enfin, la circoncision permet d’éviter certaines infections génitales comme l’herpès ou la syphilis qui facilite la pénétration du virus du sida. En juillet dernier, une simulation publiée dans la revue Plos Medicine calculait que la circoncision systématique pourrait empêcher en Afrique six millions de contaminations nouvelles dans les vingt prochaines années, dont deux millions d’ici à dix ans. Spot de prévention contre le sida qui demeure un véritable fléau en Afrique, terre où l’épidémie prend sa source.

http://www.dailymotion.com/video/3X2UXf4tItSEupyk

http://www.dailymotion.com/video/1wExTp8cdNgi9b4TB
http://www.cyberpresse.ca/article/20061214/CPACTUEL03/61214034/1015/CPACTUEL

http://www.rfi.fr/actufr/articles/084/article_48196.asp

l'afrique est-elle?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

fleche082.gif

Une Réponse à “ET SI LE SIDA M’ETAIT CONTE”

  1. courtier dit :

    fabuleux post, merci bien.
    courtier http://www.courtierimmobilier.eu

Laisser un commentaire